BIENVENUE           

 

« Une force supérieure pousse les nations dans telle ou telle voie, et quand un système a fait son temps, de bonnes raisons ne peuvent pas plus que des sophismes lui rendre la vie qu’il a perdue. (…) On peut comparer l’influence des théories économiques sur la société à celle des grammairiens sur le langage. Les langues se forment sans le concours des grammairiens et se corrompent malgré eux ; mais leurs travaux jettent du jour sur les lois de la formation et de la décadence des langues : leurs règles hâtent l’époque où une langue atteint sa perfection, et retardent un peu l’invasion de la barbarie et du mauvais goût qui la corrompent. »


Augustin COURNOT, Recherches sur les principes mathématiques de la théorie des richesses, Hachette, 1838, p. 198.

  Pawel Surma et Jean-Marie Hommet

Ce site est dédié à mes étudiants de l’Université de Rouen, en complément de mes cours.

Il est le fruit d’une collaboration avec l’un d’eux, Pawel Surma, que je ne saurais trop remercier.

En espérant qu’il vous sera utile !



Vous pouvez me joindre à cette adresse :

jean-marie.hommet@univ-rouen.fr

« C’est toujours la même chose : protectionniste pour ce que je vends, libre-échangiste pour ce que j’achète »


Pierre TIRARD, Journal Offciel. Débats parlementaires. Sénat, Séance du 21 novembre 1891, p.824, cité par Francis CONCATO et Pierre LARGESSE, in La Chambre et la Fabrique, Histoire de la Chambre de Commerce d’Elbeuf de 1861 à 1914, Chambre de Commerce et d’industrie d’Elbeuf, 2001, p. 191.

« Les théories n’ont qu’une action très limitée sur la détermination des actes des hommes , l’intérêt personnel et les passions y ont beaucoup plus de part, et il se trouve toujours à point quelque théorie complaisante pour les justifier »


Vilfredo PARETO, Manuel d’économie politique, Giard & Brière,1909, p. 468.